L'abandon

18:00


Dans la vie, de nombreuses choses me révoltent. Les guerres, les incivilités, les inégalités. Il y'en a une en particulier à laquelle nous sommes confrontés particulièrement l'été : l'abandon. Pas d'article léger aujourd'hui, mais un sujet d'actualité en pleine saison estivale, mais aussi une volonté pure de dénoncer cet acte ignoble et ses conséquences sur l'animal.

En matière d'abandon, la France est championne d'Europe, avec pas moins de 100 000 abandons par an dont 60 000 en été. 60 000, est ce que l'on s'en rend compte ? A l'heure où j'écris cet article, nous sommes à plus de 8000 abandons, ce qui occasionne une saturation des refuges, et un nombre croissant des euthanasies. Oui parce que qui dit manque de place, dit euthanasie. Beaucoup de personnes pensent qu'abandonner son animal est un acte anodin parce que la plupart du temps malheureusement, les coupables de cet acte ne sont pas attrapés. Pourtant, il serait bon de rappeler que c'est un délit qui relève du correctionnel et puni d'une peine de prison de deux ans et de 30 000 euros d'amende. A côté de ça, payer un paquet de croquettes ou une consultation chez le véto revient tout de même moins cher non ?


Abandonner un animal, c'est le trahir lui, ainsi que la confiance et l'amour qu'il avait mis en vous. Parce qu'il ne faut pas oublier que l'animal quel qu'il soit est une être vivant doué de sensibilité qui vous aimera du début à la fin de sa vie, plus qu'il ne s'aimera jamais lui-même. Parce qu'en l'adoptant, nous le laissons nous aimer, s'attacher à nous, pour qu'au final il se retrouve seul. Du jour au lendemain, il passe de membre de la famille à objet encombrant dont il faut se débarrasser pour partir en vacances, parce que s'en occuper est devenu trop contraignant financièrement parlant, parce qu'un enfant à fait son arrivée dans la famille, parce que la famille déménage ou bien que le couple se sépare et n'arrive pas à se mettre d'accord sur qui gardera l'animal..  Un abandon est un acte traumatisant pour lui. Ce n'est pas une paire de chaussure, un vêtement, et aucun être vivant ne mérite cela.

Livrés à eux même dans la rue, en forêt, l'issue n'est souvent pas très favorable pour eux. Beaucoup meurent soit parce qu'ils tombent malades suite à une blessure, une bagarre, soit pour cause de famine, de déshydratation en cas de fortes chaleurs, d'hypothermie et parfois même à cause de l'être humain lui même. En refuge, la dépression peut entraîner l'animal à tout simplement se laisser mourir de faim malgré l'amour et les soins qu'il reçoit. Parfois, il aura une chance et trouvera une famille qui acceptera d'accueillir un animal adulte avec son passé, son traumatisme, et les séquelles que cela lui aura laissé. Si il n'a pas cette chance, il finira sa vie en refuge, ou bien, il sera euthanasié.


Il ne faut pas perdre de vue que prendre un animal c'est un peu comme avoir un enfant. C'est une responsabilité et un investissement financier sur le long terme, on s'engage à s'occuper de lui, à le soigner, à l'aimer, à le nourrir. Ce n'est pas un objet qu'on offre à Noël, à un anniversaire pour au final s'en débarrasser l'été suivant. Vous vous verriez vous, abandonner votre enfant parce qu'il vous coûte trop cher, que vous vous séparez, que vous déménagez ? Oui la question peut sembler bête, mais est ce que les personnes qui ont déjà abandonné un animal se la sont posée ne serait-ce qu'une fois ? J'en doute. 

S'il vous plaît, réfléchissez avant de prendre un animal, qu'il ne fasse pas partie des 100 000 abandonnés dans l'année. Pensez budget, pensez vacances, pensez soins vétérinaires. Si vous ne pouvez pas emmener votre compagnon, faîtes le garder par des amis, emmenez le dans une pension où il pourra s'amuser avec d'autres loulous. Oui c'est un coût, mais c'est votre animal, vous l'avez choisi, soyez responsables, et arrêtez de les abandonner. Ça suffit !  Et si mes mots ne sont pas suffisants, je vous laisse cliquer sur la vidéo ci-dessous qui est la campagne 2017 contre l'abandon, mise en ligne par 30 millions d'amis.


Je vais m'arrêter ici pour aujourd'hui, j'espère en tout cas que cet article vous aura touchées de près ou de loin. N'hésitez surtout pas à le partager, c'est important. Pour ma part, je vous fait plein de bisous des Yvelines où je suis en vacances chez mes parents pour encore deux jours avec Isko, Lilie et Berlioz bien sûr. Et oui, chez nous les vacances c'est en famille ! 




You might also like

0 commentaires

Commentaires ? Questions ? N'hésitez pas à me laisser une trace de votre passage dans les commentaires :)
Je vous répondrais avec plaisir le plus rapidement possible !
Marie

Rejoignez moi sur facebook !

Mes articles sur Gouiran Creative

Merci de votre visite, à bientôt ♥