Contraception : pourquoi je suis passée de la pilule au stérilet au cuivre ?

17:00





















Aujourd'hui, je vous parle de mon changement de contraception. J'espère à travers cet article pouvoir répondre aux questions que certaines se posent à propos du stérilet.

Comme dit juste au dessus j'ai changé de contraception en août 2016 : je suis passé de la pilule qui contient des hormones au stérilet au cuivre qui n'en contient pas


Pourquoi ? La raison est simple : en juin, alors que je prenais relativement correctement ma pilule, j'ai commencé à avoir des symptômes pour le moins étranges : nausées, grosses fringales, maux de ventre, douleurs dans la poitrine, irritabilité .. Des symptômes de grossesse alors que je n'étais absolument pas enceinte ! J'ai eu des doutes, parce que je dois avouer qu'au bout de six ans et demi de pilule, je commençais à en avoir ras la caboche de devoir y penser, mettre un réveil ect ..

S'en sont suivies échographies et prises de sang qui n'ont rien donné. Je me suis alors posé la question de savoir si ce n'était pas ma pilule qui me jouais des tours. Rendez vous a donc été pris avec ma gynécologue qui ne m'a pas confirmé le diagnostic, sans pour autant l'écarter. Comprenant que j'en avais assez de prendre la pilule et que je ne voulais plus avoir à penser à ma contraception, elle m'a proposé la pose du sacro-saint stérilet. Et vu que j'en avais assez de prendre des hormones et que je souhaitais retrouver un cycle normal, j'ai choisi le stérilet au cuivre. 

Mais vous aller me dire, qu'est ce que c'est que le stérilet ? Pas de panique de vous explique ça tout de suite !

Le stérilet est le deuxième contraceptif le plus utilisé en France après la pilule. Composé de plastique entouré d'un dispositif hormonal ou bien d'un ou plusieurs fils de cuivre, il mesure généralement 3,5 centimètres de long. Il se présente sous forme de T, et peut être avec ou sans hormones. L'action du stérilet au cuivre est simple : le cuivre déclenche une réaction inflammatoire permanente de la muqueuse utérine, empêchant un ovule de s'y accrocher. Cette inflammation est toxique pour les spermatozoïdes empêchant ainsi la nidation. Étant sans hormones, vous avez un cycle naturel et des menstruations plus ou moins douloureuses d'une durée d'environ quatre à sept jours. Le stérilet hormonal quant à lui, vous dispense de menstruations étant donné qu'il diffuse des hormones en continu. La durée d'efficacité varie entre cinq et dix ans et il se retire grâce aux fils dépassant du col de l'utérus.

Le stérilet est sujet à beaucoup d'idées reçues parfois fausses, parfois vraies.

 

▸Toutes les femmes peuvent en porter 
Vrai et faux. Autrefois destiné aux femmes ayant déjà eu des enfants, les mœurs changent et désormais, vous pouvez demander la pose d'un stérilet, même sans avoir eu d'enfant, sous réserve bien sûr que votre gynécologue soit d'accord. Il existe plusieurs modèles de stérilets en cuivre et plastique confondus mais seulement deux tailles : short pour les femmes nullipares (qui n'ont jamais eu d'enfants) et standard pour les femmes uni ou pluripare (ayant eu un ou plusieurs enfants). Le stérilet est déconseillé aux femmes sujettes aux règles hémorragiques.

▸Les risques d'infection sont plus élevés
Faux. Ce sont les MST qui provoquent les infections. Il vous faut juste faire attention durant les trois premières semaines suivant la pose.

▸Il rend stérile
Faux. Son nom est trompeur, porter un stérilet ne vous rendra pas stérile 😉

▸Il y'a des effets secondaires
Vrai et faux. Ma gynécologue m'a expliqué qu'ils étaient plus répandus avec un stérilet hormonal, ce qui n'enlève pas le "risque" zéro pour autant concernant le stérilet au cuivre même si dans mon cas, je n'ai constaté aucun effet secondaire.

C'est plus économique que la pilule
Vrai ! Certaines pilules contraceptives ne sont plus remboursées (ce qui était le cas de la mienne), il me fallait donc débourser environ 36€ tous les trois mois. Le stérilet lui, est totalement remboursé !

Avec un stérilet au cuivre, on ne peux pas prendre d'anti-inflammatoires
Faux. Le cuivre agissant comme un spermicide, la prise d'anti-inflammatoires ne diminue pas son efficacité.

La pose est douloureuse
Cette question est laissée à votre appréciation personnelle. Pour ma part, malgré les spasfon prescrits par ma gynécologue, la pose à été très douloureuse. Les douleurs et les saignements ont persisté pendant environ une semaine après la pose. Mais qu'est ce qu'une semaine de douleur pour cinq à dix ans de tranquillité ?

Quant à moi, est ce que je regrette mon choix d'avoir changé ? ABSOLUMENT PAS !

Hormis le fait que mes menstruations soient plus douloureuses, plus longues et plus abondantes (j'ai d'ailleurs trouvé une solution à cela dont je vous parlerai prochainement), le fait de ne plus avoir à penser à ma contraception est un vrai bonheur. Ne plus prendre d'hormones m'a également permis de diminuer mes crises de migraines surtout que j'en faisais plusieurs fois dans le mois. Ce n'est dorénavant plus le cas même si il m'arrive parfois d'en avoir.

Et vous les filles ? Niveau contraception ça donne quoi ?

Je souhaite de très bonnes vacances à celles qui ont la chance comme moi d'y être, et du courage à ceux qui ont encore une semaine devant eux. Je vous retrouve vendredi !

Bisous sur vos bouilles 💋


You might also like

2 commentaires

  1. Je trouve ça génial de parler de ce genre de sujet dans un blog type "LifeStyle et Beauté" c'est plutôt rare, et en plus l'article est vraiment bien écrit ;)
    Alina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, j'en parle parce que ce blog c'est moi et je trouve normal de parler de ce genre de chose. La contraception c'est très important !

      Supprimer

Commentaires ? Questions ? N'hésitez pas à me laisser une trace de votre passage dans les commentaires :)
Je vous répondrais avec plaisir le plus rapidement possible !
Marie

Rejoignez moi sur facebook !

Mes articles sur Gouiran Creative

Merci de votre visite, à bientôt ♥