Perte de poids : de l'envie de perdre jusqu'au combat pour reprendre

17:00



Bonjour à toutes! Je suis contente de vous retrouver dans un article lifestyle, après ces semaines d'absence. Je ne vous détaillerai pas ici ce qu'il s'est passé pour moi, cela viendra bien assez tôt ! Non aujourd'hui, je suis là pour vous parler perte de poids.

Alors vous allez vous dire qu'encore une fois une blogueuse va vous parler de routine sportive, de repas healty. Détrompez-vous. Je suis bien loin de ces "clichés" si je peux me permettre. Je suis là pour vous parler sérieusement. Et faire suite à mon post instagram de vendredi, parce que j'en ai assez de voir que trop de nanas sont complexées par leur poids, complexe causé et accentué par les photos sur-retouchées des magazines, par les pubs, ou même tout simplement parfois par l'image que leur renvoie leurs amies.

Si vous me suivez depuis le début, vous savez que j'étais dans cette catégorie de filles là. Copines canons, publicités, photos. Je m'arrêtais sur tout, je me disais que jamais plus je n'aurais ce type de corps là, que je n'arriverais jamais à trouver la motivation pour perdre du poids. Je me cachais sous mes vêtements, j'étais déprimée d'être passé du 38 au 42, du S au L. Pire encore, cet état d'esprit me bouffais tellement que j'en étais venue à douter de mon couple, à me dire que mon amoureux rencontrerai une fille plus jolie, mieux gaulée et j'en passe et des meilleures. Avec ma prise de poids, je suis devenue paranoïaque et jalouse. 


Puis fin janvier, tout bascule. Rupture. J'ai arrêté de m'alimenter pendant près de trois jours. Résultat -1,5kg. J'ai alors entamé une vraie démarche de perte de poids. La mauvaise démarche. Je mangeais une fois par jour, et je faisais du sport tous les jours ou presque. Jusqu'à atteindre le poids que je voulais. 55kg, le saint graal pour moi. Pouvoir tester les body, montrer mon ventre, me sentir mieux, recevoir des compliments. Passer au 36, au S, voire même XS. Oh oui c'était le top ! J'ai arrêté le sport en avril, en me disant que je reprendrais plus tard et que les quelques kilos que je pourrais être amenée à prendre ne serait qu'une formalité à perdre.

Et c'est parti en vrille. J'ai commencé à me prendre des remarques désobligeantes de personnes que je pensais être mes amies. "Tu fais malade", "Ne perds pas plus", "Tu en parle trop". Alors oui j'en ai beaucoup parlé, pas par vantardise, mais par inquiétude. Parce qu'après une période de stabilisation, mon poids s'est remis à évoluer et je suis passé sous la barre des 55kg. J'avais beau remanger correctement, impossible de rependre du poids. Puis il y'a eu de nouveaux soucis personnels qui sont venus s'en mêler, m'ôtant encore 1,5kg. Depuis près d'un mois, je me bats pour retrouver mes 55kg. J'y étais parvenue, mais à l'heure où je vous écris, je suis à 52,6kg, -photo à l'appui, peut être ne sera t-elle pas parlante pour vous- et je ne sais pas quoi faire pour arrêter de perdre. Cette envie de reprendre du poids m'obsède, je me force à manger, mais mon estomac me stoppe le plus souvent avant que je ne l'ai moi même décidé.. Paradoxalement, j'ai quand même la trouille de reprendre du poids, alors que je me rapproche dangereusement du palier IMC "Maigreur". Non je n'abuse pas, croyez-moi que j'ai tout vérifié. Cette perte de poids devient un véritable problème pour moi. J'ai perdu le peu de poitrine que j'avais, mes fesses forment limite une ligne droite avec mon dos (sans blaguer les gars !). Alors oui c'est bien, je n'ai plus de ventre, mes cuisses ne se touchent plus, mais à part ça ? Certes j'ai gagné un peu plus confiance en moi, mais entendre ma mère me dire que j'ai encore perdu du poids à chaque fois que je la vois et sentir l’inquiétude dans sa voix est quelque chose de terrible. Croyez-moi que perdre le contrôle de son corps est loin d'être joyeux.

Photo du 03/08/2018 ; 52,6kg

Alors si vous vous trouvez trop grosses, que vous ne vous plaisez pas, dîtes vous que de mon côté, je me bats pour l'inverse de votre projet. Si vous souhaitez perdre du poids, faîtes le, mais bien. Faîtes vous suivre, n'attendez pas une rupture pour le faire, parce que même si au début ça aide, ça peut vite devenir une obsession, quelque chose d'incontrôlable, d'inquiétant même. Et si vous avez la chance de vous accepter telle que vous êtes, sachez que vous êtes la personne la plus chanceuse du monde !

Si vous avez des astuces pour reprendre du poids, ou aider celles qui veulent à en perdre, allez-y !

Merci de m'avoir lue 😘





You might also like

0 commentaires

Commentaires ? Questions ? N'hésitez pas à me laisser une trace de votre passage dans les commentaires :)
Je vous répondrais avec plaisir le plus rapidement possible !
Marie

Rejoignez moi sur facebook !

Mes articles sur Gouiran Creative

Merci de votre visite, à bientôt ♥